Fabriquer soi-même son poêle de masse

poêle de masse

Construire un poêle de masse rocket devrait être à la portée de tous. De nombreux tutoriels sont disponibles sur le net pour concevoir soi-même ce type de foyer à bois performant. Celui-ci se décline en deux versions : fixe et mobile. Dans cet article, découvrez les étapes de la conception.

Les critères essentiels pour la conception

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de rappeler la composition d’un foyer semi-ouvert. Ce dernier comprend un orifice d’alimentation, une chambre de combustion isolée ainsi qu’une cheminée d’évacuation, également isolée. Il faut savoir que la bonne combustion du bois provient de cette isolation du foyer.

Pour auto-construire son propre poêle, il faut considérer plusieurs options. En effet, vous devez tenir compte de l’emplacement de votre futur poêle, l’espace disponible, le niveau d’isolation de l’habitation, son inertie, les matériaux ainsi que la rendue esthétique recherchée. Sachez qu’il est tout à fait possible de personnaliser votre poêle pour l’adapter à son futur usage.

La réalisation des plans

Avant de passer à l’étape de la conception, il est important de prendre le temps de réaliser des plans précis et complet. Ceux-ci doivent se faire selon la situation pour éviter les achats de matériaux inutiles. D’autant plus que certains d’entre eux coûtent chers. Autrement dit, les plans doivent vous permettre de quantifier de manière la plus précise possible vos besoins. Cela vous fera également gagner du temps dans la construction et notamment dans chaque étape. Dans votre plan, n’hésitez pas à reprendre chaque lit de briques. Néanmoins, certains détails sont encore à voir en cours de chantier bien que vous disposez d’un plan. Pour réaliser les différentes phases de construction, vous pouvez demander conseil à un professionnel. Diaconcrete propose de réaliser un plan avec un devis précis pour votre projet.

Définir l’emplacement du futur poêle

Si vous envisagez de concevoir un poêle de masse fixe, assurez-vous de trouver l’emplacement idéal. Votre futur dispositif de chauffage doit être le plus central possible par rapport aux différentes pièces de vie ou des masses à réchauffer. Éviter l’emplacement contre un mur qui donne sur l’extérieur ou vers une pièce non-chauffée ou froide. En outre, ce type de poêle se raccorde à une cheminée. Si vous n’en avez pas, il vous faudra en créer une. À noter qu’une masse auxiliaire horizontale permet de relier le poêle et la cheminée.

Pour garantir un bon tirage, il convient de positionner la partie extérieure de la cheminée au plus près du faîte du toit. Vous devrez aussi isoler la cheminée pour éviter les condensations catastrophiques. Par ailleurs, prévoir un apport d’air extérieur près du poêle est tout indiqué. En effet, ce type de poêle demande parfois un débit d’air important. Pourtant, cela peut impacter sur le confort si l’air n’est pas dirigé convenablement.

Pour installer votre futur poêle de masse, il suffit de quelques notions de maçonnerie. Ce dispositif constituera une véritable valeur ajoutée dans votre habitation. Il permet de bénéficier d’un chauffage sain, écologique et économique.

Articles similaires

22 Juil 2020
Comment choisir un rideau occultant

Comment choisir un rideau occultant ?

Un rideau est dit occultant lorsque son épaisseur et sa doublure empêchent la lumière du soleil, ...

Lire la suite
22 Juil 2020
Comment installer sa Déco Indienne dans le salon

Comment installer sa Déco Indienne dans le salon ?

La décoration d’inspiration indienne se caractérise par l’originalité du mélange des couleur...

Lire la suite
20 Juil 2020

Quelles sont les solutions contre les fuites d’eau dans la salle de bain ?

Souvent, la fuite d’eau dans la salle de bain arrive toujours au mauvais moment. Elle peut proveni...

Lire la suite