Quand remplacer sa chaudière ?

Quand remplacer sa chaudière

À gaz, au fioul, électrique… la chaudière est incontournable en matière de confort domestique. Comme tout autre appareil électroménager, sa durée de vie est limitée et dépend de plusieurs paramètres comme la marque, le modèle, et surtout l’entretien. Plutôt que d’attendre qu’elle tombe en panne, mieux vaut prévoir son remplacement en se fiant à quelques signes. Suivez le guide.

Remplacer sa chaudière selon son âge

L’âge de la chaudière est le premier indice à vérifier avant de la remplacer. Les professionnels considèrent en effet qu’au-delà de 15 ans, l’état général et les performances d’une chaudière ne sont plus suffisants. L’appareil est donc obsolète et sa consommation énergétique augmente pour un confort thermique moindre. Dès lors, il n’est plus ni écologique, ni rentable.

En revanche, il est possible d’allonger la durée de vie d’une chaudière en lui faisant effectuer un entretien annuel. Cette intervention permet à la fois d’améliorer son efficacité et de déterminer son obsolescence, le temps de faire des recherches pour trouver un nouvel appareil plus adapté.

Concrètement, le remplacement chaudière d’une quinzaine d’années par un modèle récent et performant permet de réduire sa consommation énergétique jusqu’à 30%.

Un changement de configuration implique une nouvelle chaudière

Le remplacement d’une chaudière peut également être recommandé en cas de changements dans le foyer. En effet, cet équipement doit être bien dimensionné et adapté aux besoins pour fonctionner convenablement, sans pour autant consommer plus de combustible qu’il n’en faut. Le bon dimensionnement de l’appareil devra être vérifié dans l’un des cas suivants :

  • Agrandissement de la maison ;
  • Mise en œuvre d’un projet d’isolation ;
  • Augmentation du nombre d’occupants.

Le cas échéant, la chaudière devra être remplacée pour convenir aux besoins du foyer.

Changer sa chaudière, les signes à vérifier

Il existe plusieurs signes qui pourraient indiquer qu’il est temps de remplacer sa chaudière actuelle, les pannes récurrentes en font partie. Si après réparations celles-ci persistent, cela signifie que l’appareil et ses composants sont vétustes. Plutôt que d’entreprendre de nouvelles réparations, mieux vaut acheter un modèle neuf. Même si l’investissement au départ est important, il sera vite compensé par l’absence de frais de réparation, le confort et les performances du nouvel appareil.

Parmi les problèmes techniques qui impliquent le remplacement d’une chaudière, la baisse de performances est un élément à ne pas négliger. Dans ce cas, c’est le confort thermique des utilisateurs qui est mis en cause. À moins de trouver la cause et d’entreprendre les réparations nécessaires, les professionnels recommandent l’installation d’un nouvel appareil.

Comment installer ma nouvelle chaudière ?

L’installation d’une chaudière est soumise à des règles et normes de sécurité strictes, notamment au niveau de la manipulation du gaz. À défaut de connaissances particulières dans le domaine, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel reconnu et agréé en fonction du type d’énergie utilisée par l’appareil :

  • « Professionnel Gaz » : pour le gaz
  • « Qualifioul » : pour le fioul
  • « Qualibois » : pour le bois…

Il est en revanche déconseillé d’accepter les offres de professionnels qui ne se déplacent pas chez vous pour étudier vos besoins ou effectuer votre installation. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter des experts comme QuelleEnergie.

Articles similaires

04 Avr 2020
entretien fenêtre

Conseils pratiques pour entretenir facilement ses fenêtres

L’entretien d’une fenêtre, qu’elle soit en bois ou coulissante ne s’improvise pas. En effet...

Lire la suite
23 Mar 2020

Tout ce dont vous devrez savoir à propos du poêle à pellets

À sa différence avec le poêle à granulés, le poêle à pellets fonctionne avec la nouvelle tech...

Lire la suite
10 Mar 2020

Les professionnels de travaux de maisons de proximité

La maison est composée de plusieurs matériels et d’éléments qu’il faut entretenir : les ...

Lire la suite